Module OB 102

Pierre, 17 ans, élève en terminale

Pierre a travaillé avec des camarades sur un projet pendant toute l’année scolaire dans le cadre de l’association de son lycée. 

Quels sont les objectifs de Pierre ?

Pierre est particulièrement sensible à la bonne ambiance dans son établissement. Il trouve que notre société est plutôt violente et que l’on assiste à une perte de confiance dans le “système” et où la défiance est la règle. Les Open badges sont pour lui des signes de reconnaissance, des signes positifs qu’on peut afficher et partager dans notre monde numérisé.  Il lance une initiative pour contribuer à améliorer le climat scolaire dans son lycée.

Que fait Pierre ?

Il crée le badge : “Je te fais confiance”, un badge tout simple destiné à montrer sa confiance aux personnes avec qui il interagit dans différents contextes. Le premier badge que Pierre émet est pour Fabien son camarade de classe.  En effet, Fabien l’a particulièrement soutenu durant cette année scolaire, lui permettant d’obtenir son diplôme. 

Ce type de badge est intéressant pour visualiser le réseau de confiance des personnes. Les badges peuvent être contextualisés grâce aux endossements. 

Et après ?

Même si l’initiative de Pierre en a surpris plus d’un au début, d’autres élèves ont continué à créer des badges. 

Ils ont proposé un badge “Merci pour ça” que chacun peut attribuer à des personnes qui les ont aidé. Pierre, quant à lui, en a délivré un à ses camarades du programme “sentinelle” qui l’ont beaucoup aidé dans son intégration dans l’établissement.  

[Le dispositif “Sentinelles” propose à des élèves volontaires et formés de constituer dans un établissement un groupe capable de repérer les situations de harcèlement scolaire. Leur rôle est double : ils doivent aider la victime désignée et sensibiliser les témoins passifs, en les encourageant à reconnaître la souffrance du bouc émissaire. Néanmoins, ils ne doivent pas intervenir directement sur le persécuteur, ce rôle revenant aux adultes référents.]

Cette démarche a permis d’améliorer le climat scolaire en multipliant les signes positifs au sein de la communauté éducative.